Tuerie dans la forêt de Bofa: Le Mfdc condamne et nie toute implication…

Après le massacre de 10 sénégalais et trois bissau-guinéens, tous des coupeurs de bois, par des hommes armés, ce samedi dans la forêt de Bofa, dans l’arrondissement de Niassya, le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) sort de sa réserve et condamne dans un communiqué cette «tuerie barbare».

Le Mfdc se démarque se démarque de cet acte odieux. « L’Aile politique qu’elle soit intérieure ou extérieure, se démarque totalement decet acte odieux commis… », condamne, dans un communiqué, relayé par Sud quotidien, Omar Ampoy Bodian, chargé de mission.

«Nous ne pouvons accepter de tels actes qui sont inhumains. Personne ne peut accepter cela. Dans les prochains, poursuit-il, nous allons envoyer une mission dans le maquis pour s’enquérir de la situation déplorable survenue ce week-end dans cette zone. Nous prendrons toutes nos responsabilités, s’il s’avère que nos hommes sont impliqués dans ce massacre… ».

Selon le chargé de mission du Mfdc, cet acte ne peut rester impuni. Surtout, soutient-il, « au moment où nous avons reçu la main tendue du chef de l’Etat.

Le Mfdc qui se dit déterminé à apporter toute la lumière estime que «la question de la Casamance devrait être réglée autour de la table des négociations, et non par des actes de barbarie»

Source: Senego