Revelation de Pape Diop: « À la place des militaires, des civils ont voté avec des ordres de mission »

Dakarmidi – Le leader de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis » n’y est pas allé de main morte pour dénoncer les graves manquements qui ont ponctué l’organisation des élections législatives du 30 juillet dernier.

Selon Pape Diop, le pouvoir a usé de plusieurs stratagèmes pour s’offrir une majorité écrasante à l’Assemblée nationale.

L’ancien député-maire de Dakar en veut pour preuve le vote synchronisé des militaires et para-militaires le jour du scrutin avec les civils.

« À la place des militaires, des civils ont pu voter avec des ordres de mission. C’est ce qui explique l’ampleur de ces ordres de mission à Dakar et dans le reste du pays », a-t-il déclaré.

Le Président de Bokk Gis-Gis qui s’exprimait en marge d’une réunion du Comité directeur de son parti à par ailleurs fait des révélations fracassantes. »Quelque 7247 ordre de mission ont été dénombrés rien qu’à Dakar et de faux récépissés utilisés », a-t-il dit.

Dans la foulée, Pape Diop a regretté la désunion de l’opposition significative à la veille de ces joutes électorales. « La coalition gagnante Wattu Sénégal a tout fait pour préserver cette unité, mais en vain », a-t-il notamment déclaré.

Et Pape Diop de conclure en ces termes: « Si nous étions unis, on aurait gagner l’argememt ces législatives »

La Rédaction