Un rappel à ne pas ignorer concernant le fait de ne pas élever la voix sur ses parents

Dakarmidi – Voici un hadith qui illustre à merveille la considération qu’un enfant doit porter à sa mère. D’après Abou Hourayra (qu’Allah l’agrée), un homme se présenta au Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) et lui dit :
– Qui parmi les gens mérite mieux mon bon traitement ?
– « Votre mère. »
– « Puis qui ? »
– « Votre mère. »
– « Puis qui ? »
– « Votre mère. »
– « Puis qui ? »
– « Votre père. » (rapporté par Boukhari, 4/13 et Mouslim, 2548).

L’enfant doit vouer à sa mère un profond respect et une obéissance sans faille.
Allah soubhanou wa ta’ala nous rappelle la place privilégiée des parents.
« Et ton Seigneur a décrété: «N’adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: «Fi!» et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.» (Coran, 17/23).

« Et Nous avons enjoint à l’homme de la bonté envers ses père et mère: sa mère l’a péniblement porté et en a péniblement accouché; et sa gestation et sevrage durent trente mois; puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit: «Ô Seigneur! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m’as comblé ainsi qu’à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine. Je me repens à Toi et je suis du nombre des Soumis ». (Coran, 46/15).

A travers ces paroles du Très-Haut on peut comprendre que l’enfant ne doit ni proférer de paroles désobligeantes envers ses parents et encore moins leur porter des coups! Il doit veiller à leur confort et leur apporter sa constante protection.
Plusieurs histoires racontent “que” le paradis est sous les pieds des mères.
Elles proviennent surement ce hadith qui rapporte les paroles de Notre Messager d’Allah:
« D’après Jahima, je me suis rendu vers le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) pour le consulter concernant le djihad.
Alors le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) m’a dit: “As-tu tes parents ?”
J’ai dit : “Oui”.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : “Accroche toi à eux car le paradis est sous leurs pieds”. »
(rapporté par At-Tabarânî et authentifié par Cheikh Al-Albani dans Sahih Targhib n°2485).

Le père et la mère sont égaux en terme de responsabilité à l’égard de leurs enfants mais la mère a beaucoup de mérites en raison de ses peines de la grossesse et de l’accouchement.
La vidéo suivante est un beau rappel pour ce souvenir de la reconnaissance à apporter à la mère qui s’est sacrifiée pour le bien-être de son enfant.