Présidentielle 2019 – Abdou Diouf choisit Macky Sall et clôt le débat sur l’affaire Khalifa Sall

 

Khalifa Sall n’aura pas le soutien de l’ancien chef de l’Etat du Sénégal Abdou Diouf. C’est d’ailleurs à Tivaouane où ce dernier était en visite pour présenter ses condoléances à la famille Sy qu’il a sans peut-être le vouloir communiqué sur ce sujet.

Et cela n’est point une surprise pour l’entourage de Diouf et pour tous les membres de sa famille, car, déjà en Décembre 2016, il leur avait demandé au cours d’une réunion familiale, de soutenir Macky Sall. À Tivaouane, devant le Khalife des Tidjanes, Abdou Coumba Dem était donc venu rôder son prêche, un second mandat pour Macky Sall est une nécessité pour la stabilité du pays et pour son épanouissement, renchérissait-il.

Sur un autre tableau, remontant l’histoire, le Président Diouf ne fait aucun commentaire depuis 2000 sur la situation du pays, même si tout n’est pas rose, il cherche toujours à être en paix avec les locataires du palais. Cet esprit « républicain » lui avait valu d’entretenir de bonnes relations, si apaisées, avec son éternel rival Wade, et aujourd’hui, Diouf cultive d’excellents rapports avec Macky Sall, et vice-versa.

Sa volonté d’être au côté de la République qu’il a contribué à bâtir et non le contraire est la preuve à suffisance que l’homme ne changera pas de cap quant à ses positions sur l’Etat tel qu’il le conçoit dans son esprit. Khalifa Sall cherchera donc son soutien ailleurs, car la plus haute autorité du PS lui a définitivement tourné le dos, à un moment crucial de sa carrière politique, qui risque de s’effondrer si ses troupes continuent de se battre en ordre dispersé.

La rédaction