Paix en Casamance: l’urgence d’une union sacrée autour du President de la République

Dakarmidi – La recrudescence de la violence en Casamance, quelques petits jours après l’appel à la paix du président Macky Sall, dans son adresse à la Nation du 31 décembre dernier, est un acte de barbarie et de trahison envers tous les Sénégalais, particulièrement les habitants de la région de Ziguinchor.

Les assassins qui ont choisi les voies d’ostrogoth, en ôtant lâchement la vie à 13 jeunes gens désarmés, de la localité de Borofaye, sont indignes de parler au nom du peuple de Casamance ou de porter son étendard. Ce peuple qui n’a que trop souffert de la guerre, aspire aujourd’hui, plus que jamais, à une paix définitive, pour participer à la construction d’un Sénégal émergent et uni, telle qu’en appelle la devise de notre si jeune République. Tant il est vrai que le Sénégal ne continuera de jouir de sa totale souveraineté, qu’avec la Casamance en son sein.
Dès lors, il est un devoir pour chaque Sénégalais, de s’associer au président de la Republique, qui attache beaucoup de prix au retour définitif de la paix dans cette partie méridionale du pays. C’est dire, qu’aujourd’hui, le seul parti qui compte, est celui-là, qui se nomme Sénégal. Pays dans lequel, nous sommes tous actionnaires à parts égales. C’est aussi dire, que pour la paix en Casamance, une union sacrée autour du Chef de l’Etat est à la fois une exigence, une urgence et une prévalence. Nul ne doit sous aucun prétexte, d’aucun ordre, s’y dérober !

La rédaction