Niass fausse les calculs de Macky Sall, Wade déjoue les plans de ses « poulains »

Moustapha Niass n’a pas laissé à Macky Sall beaucoup de champ de manœuvre, même s’il n’y a pas eu d’affrontement entre les deux hommes. Toute proposition qui allait émaner de Macky Sall, pour conduire Niass vers une retraite paisible allait être considérée comme indécente. Le Président Niass, malgré son âge avancé, son passage chaotique à la tête de la 12ème législature, continue à s’accrocher au pouvoir, au fauteuil de Président de la chambre la plus prestigieuse de notre République. Son poulain Alioune Sarr restera au Commerce, ce département si juteux où de flagrantes irrégularités ont été notées dans la gestion du département et des licences de certaines denrées alimentaires, le Ministre comme son mentor sont indexés à plus d’un titre (nous y reviendrons).

Cheikh Yerim Seck, réagissant lors de la démission du gouvernement, disait à propos de Niass que le blocage pour un prochain remaniement viendrait de lui. Et cela s’est précisé, à la lecture du gouvernement Dionne 2, ce dernier qui semble être provisoire, et qui pourrait voir dans les prochains, un grand chamboulement, si l’idée d’un dialogue national tel que annoncé par le Chef de l’Etat prendra les formes requises de sincérité et d’une profonde cohésion sociale.

Quand au Président Wade, à la place de faire rentrer ses hommes dans le gouvernement de Macky Sall, il préfère jouer sa dernière carte en 2019, il cherche son candidat dans le lot, persuadé que Karim Wade comme Khalifa Sall seront out ….

La rédaction