Microsoft enterre sa version de Windows pour les mobiles

Dakarmidi – Microsoft lâche son logiciel Windows 10 pour smartphone. Un des responsables de l’éditeur américain l’a confirmé sur Twitter, faute d’applications et d’utilisateurs en nombre suffisant, face au duopole formé d’Android (Google) et iOS (Apple) et en dépit du rachat (raté) de Nokia.

Microsoft enterre définitivement la version de Windows (et sa dernière itération Windows 10) pour les mobiles, mettant fin aux espoirs placés par l’éditeur américain sur ce marché. Le responsable de l’expérience utilisateur sur Windows et Edge, Joe Belfiore, précédemment en charge de Windows Phone, l’activité de téléphone mobile de Microsoft, en a signé l’acte de décès sur Twitter.

Dans une série de tweets publiés sur son compte professionnel, il explique avoir lui-même changé de plateforme mobile à titre personnel au profit « de la diversité des applis et des produits ». L’ancien responsable de Windows Phone indique par ailleurs que le développement de nouveaux smartphones ou de nouvelles fonctions pour Windows 10 Mobile n’est plus à l’ordre du jour. La firme continuera à proposer des corrections de bugs, ou des mises à jour de sécurité, jusqu’à la fin de la période de support technique de Windows 10 Mobile.

Joe Belfiore explique également que Microsoft n’a pas réussi à attirer suffisamment de développeurs d’applications, en dépit d’efforts importants. Ce fut le coeur de l’échec de Microsoft face à Android et à iOS dans la téléphonie mobile. « Nous avons travaillé très dur pour motiver les développeurs. Nous avons financé et écrit des applications pour eux mais le volume des utilisateurs est trop faible pour que la plupart des sociétés investissent » déplore ce responsable de Microsoft

Ce renoncement officiel de Microsoft survient quelques jours après que Bill Gates a déclaré avoir abandonné son téléphone mobile Windows Phone au profit d’un smartphone Android.

Depuis bientôt deux ans, les indices d’un échec annoncé de Windows 10 comme système d’exploitation mobile se sont multipliés. Sur le plan des matériels, les smartphones Lumia 950 lancés en 2015 n’ont pas vu d’autres modèles sortir dans la gamme de Microsoft. Puis, récemment, son navigateur Edge a été adapté aux logiciels Android et iOS.

Condamné à une mort lente, Windows Mobile clôt un chapitre douloureux dans l’histoire de Microsoft, marqué par l’échec complet du rachat de Nokia, réalisé en 2014. Ultime tentative de l’Américain pour contrer le duopole de fait d’Apple (avec iOS) et de Google (avec Android) dans les écosystèmes d’applis pour téléphone mobile, cette acquisition ratée n’a jamais permis à Microsoft de remonter la pente face à ses deux rivaux.

La Rédaction