Quand l’homme d’honneur donne sa parole, il la tient !

Dakarmidi – Monsieur le Président, en découvrant à la télé, que vous avez nommé votre frère cadet Aliou SALL DG de la CDC, notre déception était grande, une fois de plus vous avez renié votre parole.

Monsieur le président au cas où vous l’auriez oublié, voici un extrait de votre entretien avec le magazine Jeune Afrique: « Je ne mêle jamais ma famille à la gestion du pays. Si mon frère a été amené à être cité dans des affaires de sociétés privées, c’est parce je lui avais justement indiqué très clairement, dès ma prise de fonctions, qu’il ne bénéficierait jamais de ma part d’un décret de nomination, notamment en raison de l’histoire récente du Sénégal [Wade père et fils] et parce que je ne voulais pas être accusé de népotisme. Je lui avais même conseillé, à l’époque, d’essayer de voir dans le privé…

Quelques mois plus tard, le pouvoir, la cupidité, et les intérêts personnels semblent devoir conduire à l’abandon de cette mesure.

Finalement, contre votre parole, vos électeurs, vous avez décidé de changer d’avis.

Monsieur le président une fois encore vous avez fait le choix de ne pas respecter votre engagement, vous avez fait le choix de ne pas respecter votre parole donnée, vous avez fait le choix de décrédibiliser la parole présidentielle.
Vous nous avez promis la rupture et la gestion vertueuse et sobre, nous assistons à la gestion désastreuse et sombre. Monsieur l’histoire vous jugera très certainement pour avoir trahi vos concitoyens et vos électeurs!

 

Papa Makhtar DIALLO, auteur, chroniqueur, activiste, président du mouvement citoyen les « indignés » du Sénégal