Législatives – Colère supposée de la Cojer après les investitures : Thérèse Faye botte en touche et accuse…

Dakarmidi – Après les informations diffusées dans la presse et faisant état d’une colère de la Convention des jeunesses républicaines (Cojer) et d’une menace de boycott des législatives, c’est la coordonnatrice nationale de la structure qui est montée aux avant-postes pour exprimer ses dénégations et son indignation.

Cette sortie de Thérèse Faye est une réplique à celle de sa rivale Mame Marième Faye Babou. Pour elle, il n’y a eu ni de la colère encore moins des menaces de gel des activités de la Cojer ou de boycott des législatives. Pour elle, tout cela est l’œuvre de «calomniateurs ».

Thérèse Faye s’exprimait en marge du grand rassemblement des jeunes de l’Alliance pour la République (Apr) des cinq C (Bargny, Sendou, Sébikotane, Diamniadio, Yene) tenu à Sébikotane.

Comme pour se dédouaner, la directrice de la case des tout-petits dira : « la Cojer nationale n’a jamais dit qu’elle boycotte les élections ou qu’elle allait s’abstenir de battre campagne pour les législatives. Je défie quiconque de me dire le contraire ».

Elle ajoutera dans la foulée dans les colonnes de SudQuotidien, que cela n’a jamais été dans la ligne  tracée par la structure dont  elle a en charge  les destinées. « Le boycott n’a jamais été la ligne officielle de la Cojer ».
Cependant, a tenu à préciser Thérèse Faye, « il se peut qu’il y ait des membres de la Cojer qui ne soient pas contents et qui le manifestent d’une certaine façon ».

Tout en rappelant que la structure des jeunes de l’Apr « a accompagné le président Macky Sall depuis le lancement du parti, le 1er Décembre 2008, pour gagner 2012, les locales, le référendum, le Hcct entre autres. Pour une simple raison : parce que nous l’avons choisi comme leader ».
La Rédaction