Législatives 2017 : La bataille de Dakar aura bien lieu (Par Tange Tandian )

Dakarmidi – La coalition du camp présidentiel, Benno Bokk Yaakar a porté  son choix sur le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Ba, dont  l’état-major politique a déjà établi ses quartiers dans un hôtel de la banlieue dakaroise. Réunions nocturnes, visites de proximité auprès de personnes ressources, de foyers religieux et d’acteurs sociaux locaux, rien n’est laissé au hasard pour renverser la tendance dans cette capitale où les partisans du maire socialiste, Khalifa Sall ne veulent rien lâcher.
Sans aucun doute la liste de Benno jouera à fond la carte de l’argent au cours de cette campagne dakaroise, car il y a fort à craindre que les seuls discours sur les succès du Pse et de la croissance en hausse ne puissent suffire pour faire oublier aux Dakarois que leur maire est emprisonné pour des motifs que tous jugent politiques. Si Abdoulaye Diouf Sarr a accepté sagement de s’aligner derrière la décision du Président Macky Sall et de ne pas contester le choix d’Amadou Ba comme tête de liste, c’est bien pour ne pas compromettre les chances du camp présidentiel qui n’a jamais réussi à battre Khalifa Sall dans les 19 communes de la capitale où sept postes de députés sont en compétition. Et comme de bien entendu ces sept postes reviendront à la coalition qui remportera l’élection rien que par une seule voix de plus que les autres, conformément au système du scrutin majoritaire à un tour en vigueur pour les départementales.
En face, la coalition Manko Taxawu Senegaal a choisi le maire de la Médina, Bamba Fall pour diriger les troupes et mener la charge. Bamba Fall est perçu par les Dakarois comme une victime de la politique d’exclusion du Président Macky Sall qui a entrepris d’écarter ses adversaires les plus dangereux en actionnant, au besoin, les leviers d’une justice très prompte à emprisonner plutôt qu’à accorder le bénéfice de la liberté provisoire. Karim Wade a été emprisonné, Khalifa Sall est encore en prison e Bamba Fall lui-même vient juste d’être libéré après plusieurs mois de détention. En jouant sur le registre de l’injustice et de l’arbitraire dont elle serait victime, la coalition qui a remporté à deux reprises le département de Dakar lors d’élections législatives pourrait toucher la fibre sensible des électeurs de la capitale. Quoi qu’il en soit, Bamba Fall et compagnie ne manqueront pas de battre campagne sur les thèmes de la discrimination contre les opposants et de l’intrusion intempestive de la famille présidentielle dans les affaires publiques et la nébuleuse des ressources pétrolières et gazières, entre autres griefs portés contre Macky Sall.
Entre ces deux camps qui se regardent en chiens de faïence, la Coalition gagnante Mankoo Wattu Senegaal viendra jouer les trouble-fêtes. Elle est  dirigée par un jeune cadre du Pds, Joseph Sarr très peu médiatisé mais redoutable polémiste. Il reste clair que cette coalition battra campagne à Dakar autour des scandales financiers et économiques impliquant la famille et les proches du président de la République, sans oublier de dénoncer la «recolonisation» de notre pays par la France, les emprisonnements d’opposants et les reculs démocratiques… Et le président Wade viendra y ajouter son grain de sel car, du côté du Pds l’on laisse entendre que Le Vieux arrivera à Dakar avec des valises pleines de dossiers explosifs sur des scandales financiers jusque-là inconnus du grand public. Mais cette coalition ne se fait pas trop d’illusions pour la reconquête de Dakar, elle appuiera en filigrane la campagne de la coalition de Khalifa Sall pour barrer la route au camp présidentiel et ne lui donner aucune chance de conquérir la capitale.
Quant aux autres coalitions, elles contribueront fortement à la campagne de discrédit et de dénigrement de Bennoo Bokk Yaakar et de ses dirigeants, mais elles feront surtout la part belle aux scandales dénoncés par des fonctionnaires (virés) et des membres de la société civile. L’affaire Bictogo, les détournements présumés à l’Assemblée nationale, l’opacité autour des contrats pétroliers, le scandale du Train Express Régional, les dossiers contre des transhumants mis sous le coude, les gros marchés offerts gracieusement aux entreprises étrangères… Ça va chauffer !
TANGE TANDIAN ADMINISTRATEUR VIPEOPLES.NET
vipeoples1@gmail.com