Le schéma d’Idrissa Seck pour 2019: l’homme va-t-il conduire Macky Sall au second tour?

Dakarmidi – Idrissa Seck joue sa dernière carte à la présidentielle de 2019. Son ultime rendez-vous avec le peuple, il le veut bien millimétré et sans aucune fausse note. Son rapprochement avec Khalifa Sall fait partie de son plan, et en fin stratège, il était persuadé que la machine qui allait être mise en branle pour liquider l’édile de Dakar n’allait pas le louper. C’est ainsi donc qu’il décidât aux législatives de laisser Khalifa Sall diriger la liste Manko Taxawu Sénégal, et d’aller se battre dans la région de Thiès, un combat qu’il savait perdu d’avance pour plusieurs raisons. Khalifa Sall condamné n’aura pas le choix.Soit il retourne l’ascenseur à Idrissa Sall, soit il fait « allégeance » au « Macky », un second choix qui lui sera cependant très difficile voire impossible. Idrissa Seck est en pôle position pour diriger la grande coalition, Bamba Fall dans un petit clin d’œil « d’ours polaire » a vite fait de brosser cette possibilité. Mais pour l’heure rien n’est sûr, la présidentielle aura lieu dans 13 mois, et pour une si profonde démocratie qui a donné naissance à deux alternances, il sera difficile, pour l’un ou l’autre des camps de remporter les élections dès le premier tour.Là se trouve l’unique raison pour l’ex-Pm sous Wade de chercher à tout prix la bonne potion, pour arriver à bout de Macky Sall. Même si l’histoire retiendra toujours, qu’il avait enregistré son mentor å l’insu de ce dernier. Un acte malheureusement antirépublicain, qui risque de le poursuivre tout le long de sa carrière politique.

La rédaction