L’Algérie et l’Afrique du Sud s’opposent à la présence d’Israël dans l’Union Africaine

Dakarmidi – Israël annonce un retour dans le continent africain (on sait qu’il y a toujours collaboré avec les pires régimes), et dans son entreprise de séduction, Netanyahu a promis une aide de un milliard de dollars à l’Afrique de l’Ouest. “En octobre prochain se tiendra le premier sommet Israël-Afrique qui se réunira dans la capitale togolaise, Lomé. Mais comme l’appétit vient en mangeant, Tel-Aviv veut faire de ce sommet au Togo un tremplin vers l’Union africaine en y briguant un poste d’observateur. L’Algérie et l’Afrique du Sud s’y opposent fermement”, rapporte le site /www.le1.ma.

Un premier pas a été franchi avec le rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et le Sénégal. Mais l’Algérie et l’Afrique du sud refusent catégoriquement toute normalisation avec Tel-Aviv : l’Algérie pour des raisons idéologiques et historiques remontant à l’ère de Houari Boumedienne et l’Afrique du Sud qui, sous le régime d’apartheid soutenait Israël mais qui entretient aujourd’hui des relations difficiles Tel-Aviv, y compris après la mort de Nelson Mandela.

Oumma