Jean Yves Le Drian à Saint-Louis: « l’érosion côtière a des conséquences sur le vécu des populations

Dakarmidi – Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a souligné mardi l’importance de mettre en œuvre le plan de développement touristique de Saint-Louis, pour aider à juguler l’érosion côtière, un phénomène ayant des conséquences sur le vécu des populations.

En visite dans la vieille, le chef de la diplomatie française a décrit un phénomène qui date du 17ème siècle et qui s’est aujourd’hui accentué.

Aussi a-t-il souligné l’urgence de mettre en œuvre le plan de développement touristique de Saint-Louis, afin de permettre de résoudre certaines difficultés liées à ce phénomène qui affecte également les ressources halieutiques.

Lors de son déplacement dans l’ancienne capitale du Sénégal, M. Le Drian s’est rendu sur la Langue de Barbarie, une zone fortement touchée par l’érosion côtière, surtout depuis le creusement d’un canal de délestage en 2003, dicté par la crainte d’inondations.

Une façon pour lui de constater les dégâts provoqués par ce phénomène et de visiter certains sites du patrimoine classé de la ville de Saint-Louis.

Accompagné notamment de l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, Le Drian a été accueilli par le gouverneur de la région, Alioune Aïdara Niang, le préfet du département et des représentants du maire de la ville.

A Nguet Ndar, Santhiaba et Goxu Mbath, zones de la Langue de Barbarie affectées par l’érosion côtière, il a pu constater que les écoles primaires Abdoulaye Mbengue Khaly, Cheikhou Touré et plusieurs maisons sont fortement menacées par l’avancée de la mer.

M. Le Drian a souligné la nécessité de réhabiliter une partie du patrimoine classé de la ville de Saint-Louis qui, selon lui, fera l’objet d’une attention toute particulière lors de la visite du président Emmanuel Macron au Sénégal, au mois de février 2018.

Il a relevé l’importance des relations de coopération entre le Sénégal et la France , illustrée par la récente visite d’une forte délégation de ministres sénégalais à Paris, mais aussi la présence de ministres français au Forum de Dakar sur la sécurité et la paix, ce qui témoigne de l’exemplarité de cette coopération entre les deux pays.

Les autorités de la ville de Saint-Louis ont retracé à l’intention du ministre français, l’historique de la ville tricentenaire.

Les techniciens de l’entreprise Eiffage Sénégal qui assure la construction de la digue de protection sur la Langue de Barbarie sur trois kilomètres, de Guet-Ndar à Goxu Mbathie, ont assuré que les travaux ont démarré et qu’ils seront réceptionnés d’ici 12 mois, afin de soulager les populations affectées par l’avancée de la mer.

Avec Aps