Ingrédients a éviter dans les cosmétiques: la liste INCY DECRYPTEE

Dakarmidi – La liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingrédients) est la liste des ingrédients qui composent un produit et qui est réglementée par l’Union Européenne. Elle est obligatoirement présente pour informer le consommateur de ce qu’il met sur sa peau ou ses cheveux. Mais elle est parfois trompeuse : de nombreuses marques usent de stratagèmes pour faire passer leur produit pour un cosmétique naturel ou écolo. Le défi organisé par l’association Slow Cosmétique s’est déroulé dans une salle de bains équipée de bons produits pour le corps et la planète mais également de soins qui n’ont rien à voir avec la Slow Cosmétique. Le but? Faire la différence, au moyen de la liste INCI, entre les cosmétiques nocifs pour le corps et/ou la planète et les cosmétiques naturels et écolo. Alors quels sont les ingrédients à éviter ? Comment la cosmétique conventionnelle trompe t-elle les consommateurs ? On vous dit tout ici !

Le Brainwashing
La première chose contre laquelle Julien Kaibeck nous met en garde est le brainwashing, autrement dit la façon dont les marques nous manipulent. Le cas le plus parlant est, pour un produit qui se dit à base de fleur de lys par exemple, d’en avoir que très peu : l’extrait de lys pur se trouvera en 7ème ou 8ème position dans sa liste INCI. Or, comme Julien Kaibeck nous le rappelle “les 6 premiers ingrédients représentent toujours environ 70% de la formule”. Il est donc primordial de vérifier que l’élément phare du produit se trouve au début de sa liste INCI.

Le Greenwashing
Le deuxième élément auquel il est nécessaire de faire attention est le greenwashing, c’est-à-dire le fait qu’une marque tente de faire croire que son produit est écologique. Il est fréquent qu’un produit se dise naturel ou écolo dans son appellation (“Nectar of Nature” par exemple) mais qu’il contienne du plastique dans sa composition. Or, lorsque le plastique est en contact avec l’eau, il met 400 ans à se détériorer dans l’environnement. Pas très écologique donc… Pour repérer les plastiques dans un produit, Julien Kaibeck nous donne la solution : éliminer “les mots qui contiennent -polymer- et/ou -vinyl-“. De plus, nombreux sont les produits qui contiennent des huiles pétrochimiques, dangereuses pour la planète.

Les ingrédients à éviter à tout prix
Une fois que nous savons cela, il est important de veiller à ce que nos produits ne contiennent pas d’ingrédients nocifs pour le corps. Et pour cela, il faut éviter à tout prix les conservateurs irritants tels que la MIT (ou Méthylisothiazolinone), élue “pire conservateur” en 2013. Julien Kaibeck nous explique que “ces ingrédients sont pour certains allergènes et/ou perturbateurs endocriniens”, à éliminer donc !

Mais alors, où acheter les bons produits ?
L’association Slow Cosmétique, qui, comme l’indique son fondateur, consiste à “consommer moins mais mieux”, a développé une mention “Slow Cosmétique” permettant de récompenser les marques saines et éthiques. Elles ont été évaluées sur 4 critères : l’écologie, la santé, l’intelligence (le produit répond t-il à un besoin ?) et le rapport qualité/prix. Avec 27 marques récompensées en 2017, la mention “Slow Cosmétique” est aujourd’hui présente chez 157 marques. De quoi avoir le choix tout en s’assurant de la qualité de ses cosmétiques. Et pour vous aider, Slow Cosmétique vous permet d’acheter les produits de votre choix en ligne, et de vous faire livrer partout en France.

Source : Féminin Bio