Fraude au Bac 2017 : l’enquête suit son cours

Dakarmidi – L’enquête concernant la fraude aux examens du baccalauréat 2017 suit son cours. En effet, l’affaire est devant la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar depuis le 02 janvier dernier et cela suite à l’appel introduit par la défense qui a attaqué l’ordonnance de refus de mise en liberté provisoire des inculpés.

Parmi les mis en cause, il y a Baye Talla Diallo, Dame Lo, Fatou Bakhoum et Mame Diarra. Et selon Enquête, le doyen des juges a rejeté leur demande en liberté provisoire. Maintenant, la balle est dans le camp de la chambre d’accusation qui doit infirmer ou confirmer l’ordonnance du Juge Samba Sall.

Dans cette affaire, 43 personnes ont été inculpées, mais seules 17 parmi elles sont placées sous mandat de dépôt. Le reste est sous contrôle judiciaire. Elles sont poursuivies pour les faits d’association de malfaiteurs, de fraudes aux examens et concours, d’obtention frauduleuse d’avantages matériels indus et complicité.

Le juge Sall requiert également le délit de blanchiment contre le proviseur du lycée de Kahone, Mamadou Djibril Dia, ainsi que contre 3 autres enseignants et 3 agents de l’office du baccalauréat. Trois bacheliers de 2016 figurent aussi parmi les suspects, de même que de étudiants et d’autres personnes issues de différentes catégories socioprofessionnelles.

La Rédaction