France: projet de loi sur l’immigration, les associations de défense mettent en garde

Dakarmidi_ Les migrants et demandeurs d’asile politique peuvent compter sur le soutien des associations de défense des migrants installées en Europe. Et on attend encore de voir ce que devrait accoucher les rencontres avec le chef du gouvernement français.

Édouard  Philippe; le premier ministre français à rencontré les associations de défense des  droits des migrants et demandeurs d’asile politique. Il est question de la mise en place d’un projet de loi très controversé sur les migrants. Au menu des discussions: la réduction du temps d’instruction des demandes d’asile ou la prolongation des délais de rétention pour les migrants déboutés de leur première demande.

À la veille de ce rendez-vous de jeudi les associations avaient déjà durci le ton pour regretter d’avance que le gouvernement vienne avec des lois et projets qu’ils comptent imposer avant d’avoir discuter au préalable avec les associations de défense des droits des migrants. Ces dites associations vont contester devantle conseil d’État une circulaire controversée sur le recensement des migrants que le gouvernement français.

Cette polémique vire au bras de fer entre le gouvernement français et les associations de défense des droits des migrants depuis que le premier ministre Édouard Philippe à repris en main le dossier sur l’immigration. Selon Yann Mansour fondateur de l’association Utopia 56: » ce qui est important c’est d avoir une réelle négociation et de ne pas arriver avec un projet de loi déjà ficelé, inviter des associations pour dire qu’on a discuter. » Regrette-t-il.

La Rédaction