Exclusif – La CREI “dépoussière” sa salle d’audition, Abdoulaye Diagne actionné, vers le défrichement de la liste sous le coude du Chef de l’Etat

Dakarmidi – La République est le nœud focal de tout ce qui nous lie et nous unit. Elle semble être aujourd’hui assaillie par des portes dérobées et menacée par des voix non autorisées. Et il est du devoir de ceux qui assurent et garantissent sa continuité de la protéger avec tous les moyens légaux requis. La CREI, cet instrument tant décriée dans sa forme juridictionnelle comme dans son fond principiel, sort de son sommeil, après les dossiers de Karim Wade et d’Aida Ndiongue et compagnie.

Nos sources sont formelles, des têtes qui avaient des accointances avec le régime libéral vont tomber. Les enquêtes préliminaires sont ouvertes et menées depuis quelque temps, dirigées par les services secrets de l’Etat. Elles risquent, au tournant, de faire sortir de terre de gros scandales sur fond de règlement de comptes. Selon les sources de Dakarmidi, ceux qui sont visés promettent l’enfer lors des auditions avec des déballages qui risquent d’emporter le régime en place et de freiner net les ambitions de cet outil de répression.

Il y a quelques jours, nuitamment la patronne de la Centif était aperçue chez le Président, une rencontre hautement secrète en présence de A.S, où rien n’a filtré. Que présage tout cela?

En d’autres termes, à l’heure où ses lignes sont écrites, tout semble être fin prêt, comme dans une salle de théâtre aux rideaux rouges ouverts, donnant place aux acteurs afin qu’ils déroulent leur scénario. À suivre …..

La rédaction