La diversion du troisième mandat (Par Birima)

Dakarmidi – Un troisième mandat est possible pour Macky. Même si le Professeur Babacar Gueye qui secoue la question est d’avis qu’il y a une possibilité de changer la donne, force est de reconnaître qu’une telle éventualité nous replonge dans des moments sombres de notre récente histoire.

La « candidature de trop » de Wade a causé de nombreux dégâts dans différentes manifestations violemment réprimées. La plus emblématique de ses victimes est l’étudiant Mamadou Diop mortellement heurté par un camion fou de la Police.

Macky Sall plébiscité en 2012, dans un contexte lourd, avait l’obligation de remettre les choses à l’endroit. Mais avec le recul, on constate que rien n’a changé. C’est le retour du juridisme. Les mêmes causes peuvent reproduire les mêmes effets néfastes. En plus du Wax Waxeet retentissant sur la réduction du mandat de 7 à 5 ans, nous voilà en plein doute.

Ce « mini » débat sur le troisième mandat est d’autant plus curieux qu’il intervient au moment où même le premier mandat n’est pas à son terme. Une sorte de diversion pour conforter les théoriciens du « coup KO » en 2019 ? C’est fort possible…

Par Birima