Braquage avorté d’une agence Multi-services à Golf Sud : 10 gangsters ouvrent le feu sur des policiers

Dakarmidi – Encore une nuit d’horreur digne du Far-West. Pareil à celle vécue, il y’a quelques mois avec le rocambolesque et spectaculaire braquage à main armée, de l’agence Ecobank de la commune de Yeumbeul Sud.

Un “commando” de dix malfaiteurs, encagoulés et lourdement armés, a tenté de cambrioler dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 septembre 2017, une agence de transfert d’argent et de multi-services, située au rond point de la pharmacie Golf Sud. Les malfrats avaient par devers eux une armada de guerre composée de kalachnikovs , de fusils de chasse de calibre 12 et de machettes.

Surpris en pleine oeuvre par une patrouille des hommes du commissaire Cheikhou Oumar Sow, ils ont ouvert le feu sur les policiers, qui ont répliqué aux tirs. Les deux parties se font alors face et ont échangé des tirs nourris durant un bon quart d’heure.

Déterminés à emporter un butin,d’autres membres du gang continuaient, pendant les coups de feu tonnaient de part et d’autres , de s’activer devant le portail et tentent vaille que vaille de faire sauter les cadenas de sécurité pour accéder à l’intérieur et se saisir des coffres de l’agence. La tache devenant impossible, ils se replient dans leur leur véhicule L 200 double-cabine, qui démarre en trombe et roule à tombeau ouvert, dans les rues. Ils sont vite pris en chasse par les policiers, qui se lancent dans une folle course-poursuite.

Un des braqueurs interpellé ; l’enquête confiée à la sureté urbaine (SU) de Dakar

Mais dans leur fuite, les cambrioleurs ont abandonné sur les lieux un des leurs, qui courait à toutes jambes pour rattraper le véhicule. il s’agit du nommé B. Dabo, né en 1959 à Boussoungui en Casamance. Il a été pris en chasse, rattrapé puis conduit au commissariat de police par des éléments de la brigade de recherches.
Selon les informations du quotidien Les Echos, l’enquête a été confiée au commissariat de la Sureté Urbaine (SU) de Dakar.
La rédaction