Babacar Fall tue son frère, et écope de 7 ans de travaux forcés

Dakarmidi – La chambre criminelle de Saint-Louis a condamné Babacar Fall à 7 ans de travaux forcés, pour avoir mis fin à la vie de son propre frère Ibrahima Fall. Qui laisse derrière lui, une veuve et deux enfants qui n’ont que leurs yeux pour pleurer.

Les faits remontent au 13 novembre 2015, d’après les informations recueillies par nos confrères de « L’Observateur », tout est parti d’une dispute entre Babacar Fall et sa copine Mbayang Sané. Le premier cité avait confisqué le téléphone mobile de sa bien-aimée. Alertée, Fatou Diop, épouse du défunt et belle-sœur de Babacar Fall, décide d’intercéder pour Mbayang.

N’appréciant pas la démarche de sa belle sœur, Babacar s’est mis à l’insulter avant de la violenter physiquement. Informé de la bagarre, Ibrahima se rend chez lui pour s’enquérir de la situation mais les deux frères finissent par en venir aux mains avant que le voisinage ne les sépare.

Mais c’était loin d’être fini pour Babacar Fall, qui entre dans la cuisine pour y prendre un couteau avec lequel il va poignarder son frère. Ce dernier, vidé de son sang, finit par décéder. À à la barre, Babacar Fall a eu toute la peine du monde à se faire comprendre, tellement sa voix était inaudible et il a fallu le concours d’un interprète pour assister le juge.

L’avocat de l’accusé a tenté de persuader le jury que son client n’était pas en possession de toutes ses facultés au moment des faits. Mais le juge est resté indifférent à cette remarque et a condamné Babacar Fall à 7 ans de travaux forcés.

La Rédaction