Attaque de Nyassia : la veuve de Daouda Manga lance un cri de cœur

Dakarmidi – La veuve de Daouda Manga dernier mort retrouvé par les services de l’armée en patrouille sur les lieux du carnage du samedi 6 janvier, réclame sa part de soutien financier que l’Etat a octroyé aux différentes victimes de cette attaque qui a fait 15 morts dénombrés jusqu’ici.

L’Etat du Sénégal avait décidé d’apporter son soutien aux différentes familles éplorées suite au carnage qui avait frappé les coupeurs de bois dans l’attaque de Nyassia dans le département de Ziguinchor. En effet, les autorités étatiques avaient octroyé une symbolique enveloppe de 1 million de nos francs à chaque famille pour les accompagner dans leurs deuils. Seulement cet événement avait précédé la découverte par l’armée, du corps sans vie de Daouda Manga après le nombre officiel publié.

Le corps sans vie et en état de décomposition avancé de Daouda avait été retrouvé par la patrouille de l’armée sénégalaise sur les lieux du drame, quelques jours après les autres victimes. Ainsi, compte tenu de l’état de décomposition du corps; la victime a été inhumée sur les lieux. De ce fait la famille est venue à la charge pour réclamer cet aide qui pourrait constituer un soutien à la veuve de Daouda- 54 ans- qui a laissé derrière lui quatre enfants orphelins à jamais.

Il est certes difficile de faire demande à ce genre d’aide surtout suite à un décès mais la veuve Fata Diaité doit subvenir toute seule aux besoins de sa progéniture orpheline à jamais de leur père qui était parti chercher du bois de chauffe. Dans l’attente d’une suite favorable à sa demande; la veuve et ses enfants peuvent encore espérer que leur cri de cœur soit entendu par qu ide droit.

La Rédaction