Attaque de Boffa : le bilan passe à 14 morts

Dakarmidi – Le corps de Daouda Manga, dont la disparition avait été signalée par sa famille, a été retrouvée dans un état de décomposition très avancée, dans la forêt de Boffa par l’Armée.
« Nous venons de retrouver le corps de notre grand-frère. C’est l’Armée qui nous a appelés. Il est en état de décomposition très avancée. Nous ne pouvons même pas l’emmener chez nous. Nous sommes obligés de l’enterrer sur place », a expliqué M. Manga frère du défunt, dont la famille vit dans le quartier de Grand-Yoff, à Ziguinchor.
Daouda Manga, âgé d’une cinquantaine d’années, était porté disparu suite à l’attaque survenue samedi le 6 janvier 2018 dans la forêt classée de Boffa Bayotte, avait appris l’APS de sa famille et des autorités locales à Ziguinchor, lundi dernier.
La confirmation de son décès par sa famille porte à 14 le bilan de l’attaque meurtrière de Boffa, perpétrée par des hommes armés non identifiés qui ont tué 13 bûcherons et ont blessé 6 six autres.