Aly Ngouille Ndiaye: «Ce n’est qu’en 2019 ou 2022 qu’on pourra connaître le chef de l’opposition…»

Dakarmidi – En entretien avec L’Observateur, le ministre de l’Intérieur s’est prononcé sur le statut de chef de l’opposition qui faisait partie des 15 points du référendum de 2016. Selon Aly Ngouye Ndiaye, le chef de l’opposition ne sera connu qu’en 2019 ou en 2022.

Interpellé sur la désignation du chef de l’opposition par le Gouvernement, Aly Ngouille Ndiaye a répondu: «On l’abordera peut-être dans les discussions avec les partis. Parce qu’il n’y aura pas de sujet tabou. […]. Aujourd’hui, il y a différentes possibilités. La première, c’est dire que le chef de l’opposition est le responsable du parti de l’opposition arrivée premier à l’Assemblée nationale. C’est une option. Mais, si tel doit être le cas, puisqu’une loi on ne l’applique pas de façon rétroactive, ce n’est qu’en 2022 qu’on pourra savoir qui sera le chef de l’opposition.

Un deuxième schéma, c’était dire qu’on va à l’élection présidentielle, celui qui arrive en deuxième position après celui sera élu, est le chef de l’opposition. Ça aussi, c’est une possibilité. Mais tout ça doit faire l’objet de discussions avec les différents partis. Et si ce dernier cas est retenu, après l’élection de 2019, on pourra savoir qui est le chef de l’opposition… »